Intervenants

ANANOU, Claude

Animateur.trice

Claude ANANOU est Maître d’enseignement à HEC Montréal. Il enseigne dans les domaines de la création d’entreprise, du droit et du management des PME à l’ESG de l’Université du Québec à Montréal, à l’IAE de l’Université de la Réunion, à l’INCG de Sétif (Algérie) et à l’Université de Biskra (Algérie). Récipiendaire de plusieurs prix de HEC Montréal en entrepreneuriat, pour son Approche SynOpp. Lauréat de la CIDEGEF.


ANASSE, Augustin

Animateur.trice

Augustin ANASSE est Doyen – UFR de Sciences Économiques et Développement (Université Alassane Ouattara – Bouaké, Côte d’Ivoire). Responsable du LARGE (Laboratoire de Recherche en Gestion des Entreprises). Président du jury d’Agrégation, Section Sciences de Gestion (CAMES : 2019 et 2021). Président de la Commission 3 du PRED (Programme de reconnaissance et d’équivalence des diplômes). Membre de l’Académie des Sciences, des Cultures, des Arts Africains et des Diasporas Africaines (ASCAD) en Côte d’Ivoire.


ANTOINE-MOUSSIAUX, Nicolas

Intervenant.e

Nicolas ANTOINE-MOUSSIAUX est Vétérinaire de formation initiale, diplômé en 2004, titulaire d’une thèse en sciences vétérinaires et d’un master en sociologie et économie rurales. Depuis 2004, il a développé une expertise en élevage dans les pays en développement et émergents. Ses intérêts de recherche recouvrent en particulier l’usage des approches participatives dans l’analyse de la prise de décision en santé et production animales, plus particulièrement dans les domaines de la surveillance et le contrôle épidémiologique, la gestion des ressources génétiques animales et l’innovation en plateformes multi-acteurs. Depuis cette perspective, il contribue à divers collectifs de réflexion sur la mise en œuvre des approches Une Seule Santé et EcoSanté pour une gestion intégrée des risques sanitaires et coordonne depuis 2016 un master de spécialisation portant sur cette thématique.


AROUCH, Moha

Animateur.trice

Moha AROUCH est Professeur des universités (Université Hassan 1er Settat, Maroc). Il est directeur fondateur de l’Incubateur de l’Université Hassan 1er, accompagnement de plus de 200 projets innovants, plus de 70 articles et communications dans les domaines de l’entrepreneuriat et l’innovation. Détenteur de plusieurs certificats en entrepreneuriat et innovation : Licensing Academy in IP & TT – UC Davis, Leadership Africain en TIC, Facilitateur CEFE, Facilitateur KAB, Expert évaluateur auprès de plusieurs organismes nationaux et internationaux dans des concours et programmes d’entrepreneuriat et d’innovation (ONUDI, OIT, SwitchMed)


ATINDOGBÉ, Gratien Gualbert

Intervenant.e

Gratien Gualbert ATINDOGBÉ est Professeur de langues africaines et linguistique à l’Université de Buea, Cameroun, depuis 1997. Il a obtenu un doctorat en linguistique africaine à l’Université de Bayreuth, en Allemagne, en 1996. Ses intérêts de recherche scientifique couvrent la linguistique descriptive, la documentation des langues en danger, la linguistique historique (bantou), la tonologie, le pidgin anglais camerounais, la communication interculturelle et la sociolinguistique de la langue française. Il est actuellement membre du projet Key pluridisciplinary advances in African multilingualism, financé par la National Science Foundation aux États-Unis. Gratien est hautement intéressé par l’administration universitaire car il est convaincu que les universitaires ont beaucoup à offrir pour changer la situation végétative dans laquelle se trouve l’enseignement supérieur en Afrique. Il est vice-doyen chargé des études et des affaires estudiantines depuis octobre 2015 après avoir occupé, pendant de nombreuses années, le poste de chef du service des admissions et de la scolarité à la Faculté des lettres de l’Université de Buea. En sa qualité de vice-doyen chargé des affaires estudiantines, il a participé au International Deans’ Course Africa 2017-2018, une formation sur la gestion administrative des universités pour les leaders africains de l’enseignement supérieur. Ladite formation a été réalisée dans le cadre du dialogue sur les stratégies innovantes de l’enseignement supérieur. Gratien est auteur d’une quarantaines d’articles, de chapitres de collectifs, et de livres scientifiques.


ATSE, Martial Kambo

Martial Kambo ATSE est le Président-Fondateur du Think Tank Panafricain dénommé Réseau Africain des Jeunes Chercheurs (RAJeC). Il est par ailleurs Doctorant à l’Université Felix Houphouët-Boigny d’Abidjan-Cocody en Côte d’Ivoire et Ph.D Student à l’Institut de Gouvernance et d’Intégration Régionale de l’Université Panafricaine à Yaoundé au Cameroun(Université Yaoundé II Soa qui héberge l’Institut de l’Université Panafricaine).

 


AUBÉPART, Fabrice

Intervenant.e

Fabrice AUBÉPART est Maître de conférences à Aix Marseille Université en France (AMU) et chercheur au LIS (Laboratoire de l’Information et des Systèmes, UMR 7020). Ses intérêts pédagogiques et de recherche actuels portent sur les systèmes embarqués pour l’acquisition de données, les communications et le contrôle avec l’application de l’Internet des Objets. Depuis 2020, il est le coordinateur du consortium franco-africain « AfriConnect » sur l’internet des objets.


AZZY, Dany

Intervenant.e

Dany AZZY, est Directeur adjoint du Département e-Learning à la NDU et enseigne à la Faculté des sciences naturelles et appliquées. Dr. AZZY est est actif dans le domaine de l’intégration et l’utilisation des technologies éducatives en offrant des consultations à des écoles et en organisant des formations dans plusieurs établissements d’enseignement supérieur locales et internationales.


BABOU, Birahim

Intervenant.e

Birahim BABOU, est étudiant en première année de thèse de Doctorat Mathématiques – Informatique à la Faculté des Sciences et Techniques (FST) de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) au Sénégal. Ses recherches sont orientées vers l’enseignement à distance plus particulièrement la transformation digitale des établissements d’enseignement supérieur en Afrique.


BALEO, Jean-Noël

Jean-Noël BALEO est Ingénieur, titulaire d’un Doctorat en sciences de l’École des mines de Paris et d’une Habilitation à diriger des recherches de l’Université de Nantes en France, il cumule une trentaine d’années d’expérience professionnelle. Il débute sa carrière dans le domaine de l’enseignement supérieur et de la recherche (Écoles des mines de Paris et de Nantes, École Polytechnique de Montréal), avant de s’orienter vers la coopération internationale et la diplomatie. Monsieur Baléo a occupé plusieurs postes à responsabilités. Avant de rejoindre l’AUF comme Directeur régional de l’AUF au Moyen-Orient, il était précédemment Directeur de l’Institut français d’Irak et Conseiller de coopération et d’action culturelle à l’Ambassade de France à Bagdad. Il a occupé les mêmes fonctions au Soudan, et a été diplomate en poste au Liban et en Norvège. Il a également été Directeur général adjoint de la Région Île-de-France.